Pour en savoir plus

Étudiants inscrits pour la première fois à l’université : visite médicale obligatoire (entretien de prévention)

Quel que soit le niveau d’études

  • pour toute question relative à la santé
  • besoin d’une information ou d’un conseil (nutrition, tabac, vaccinations, etc…)
  • besoin d’un certificat médical

Besoin d’aide …

  •  consultations psychologiques à la demande
  • si vous rencontrez des problèmes d’ordre social, vous pouvez vous
    adresser à une assistante sociale du CROUS
  • Pour tout ce qui concerne les aménagements particuliers au suivi des
    études et au passage des examens, prendre contact dès le début de
    l’année avec le service de médecine préventive de votre université

Une couverture sociale et une mutuelle complémentaire sont indispensables pour limiter les frais liés aux soins.

En devenant étudiant, vous accédez à un statut social autonome de celui de vos parents.

Lors de votre inscription administrative dans votre Université ou votre école, l’adhésion à un Centre de Sécurité Sociale étudiante est obligatoire sauf exceptions (exemple : étudiant salarié). Cette inscription est gratuite ou payante selon votre âge au cours de l’année universitaire, la profession de vos parents, l’obtention ou la suppression d’une bourse.

Site de la sécurité sociale , rubrique étudiants

Pour votre affiliation vous pouvez choisir entre deux mutuelles étudiantes, la LMDE http://www.lmde.com/ (centre 601) ou la SMEREP http://www.smerep.fr/ (centre 617).
Par délégation, ces deux mutuelles gèrent le régime étudiant de la sécurité sociale, elles assurent la couverture de base et portent le nom d’une couverture complémentaire : mutuelle.
Cette « confusion lexicale » est souvent rapportée par nos étudiants.
La sécurité sociale étudiante ou non, ne rembourse pas tous les frais.

Ce reste de frais, appelé « ticket modérateur » demeure à votre charge sauf si vous prenez une complémentaire santé : celle-ci peut être une mutuelle étudiante LMDE ou SMEREP ou bien toute autre complémentaire santé dite « mutuelle ». N’hésitez pas à comparer les montants des forfaits supplémentaires.

Dans certains cas, vous pouvez demander en fonction de vos ressources une aide pour cette complémentaire santé : ex : CMU complémentaire ou aide pour une complémentaire santé.

Depuis juillet 2005, à partir de 16 ans, tout assuré social doit choisir un médecin traitant et rester ainsi dans le parcours de soins coordonné afin de bénéficier d’un meilleur remboursement sécurité sociale et complémentaire santé.

Exceptions : le dentiste, la consultation en urgence, la consultation hors du lieu de résidence principale loin de votre médecin traitant.

Dans le cadre du parcours de soins coordonnés, certains spécialistes sont en accès direct (sous réserve d’avoir désigné un médecin traitant) : il s’agit du gynécologue, de l’ophtalmologiste, du stomatologue et uniquement pour certains actes ; pour les neuropsychiatres et les psychiatres l’accès est direct pour les moins de 26 ans.

Le choix du médecin traitant est totalement personnel mais n’est pas définitif.

Outre la couverture sociale, l’assurance maladie permet d’effectuer tous les 5 ans ou plus fréquemment si RMI, CMU, demandeur d’emploi, intérimaire, CDD…un bilan de santé gratuit :

renseignements pour Paris et Ile de France /

  • Caisse primaire de Paris département des examens périodiques de santé de l’adulte (DPPSA) 5 rue de la Durance 75012 PARIS

01 53 44 59 10
(il s’effectue à partir de 16 ans)

  • ou au Centre d’investigations préventives et cliniques http://www.ipc.asso.fr/ (I.P.C) 6/14 rue La Pérouse 75016 PARIS
  • 01 53 67 35 35.

Back to Top